AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LECON 3 : Description des groupes et du profil.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NARRATEUR
L'omniprésence et le néant.
Memory. Trip rabbit

avatar

MENSONGES : 56
DATE DE PANDAISON : 18/05/2008
MessageSujet: LECON 3 : Description des groupes et du profil.   Mer 10 Fév - 18:29

Les groupes et le profil.


    Voici donc les explications des groupes présents sur le forum. RABBITS et WOLVES. Ainsi que les détails du profil, nécessaire pour se construire un personnage concret, entier et en symbiose avec notre univers.

    1. LES 2 GROUPES.
      RABBITS -
      Ce sont les victimes. Ou disons ceux qui ne feraient pas vraiment de mal. Ils subissent, ils sont épiés, observés, jugés et... Très certainement aussi, sauvagement agressés. Avouons le, Oxford n'est pas une ville où règne la sécurité. Alors, à la manière du lapin de campagne. On court, on court, on court à s'en époumoner. On espère leur échapper, on prie pour s'engouffrer dans le terrier avant que la gueule d'un sale cabot ne vienne claquer sur nos fragiles petits os.

      WOLVES -
      Chasseurs invétérés, ils sont animés par un besoin irrépressible de voir le sang couler, d'entendre un squelette craquer ou de percevoir une mélodie faite par des cries que certain qualifierait d'irritant. Agressif, psychotique, dangereux, manipulateur ? Un savant mélange de tout. Pour n'obtenir qu'un néant parfait. Se dissimulant sous les traits de timides lapins, ils frôlent vos épaules lors du marché. Ils sourient à vos regards complices et s'invitent même dans vos maisons. Voisins, frères, amis, ou amants. Ce n'est qu'un jeu après tout. Et démasquer au plus vite le loup à vos côtés, c'est un peu comme vous sauver la vie. Ou pas. Tout dépend la vitesse de vos gestes, et la rapidité qu'ont vos jambes lorsqu'elles s'agitent
      .
    2. LES GENRES - EXPLICATIONS.
    Il y a trois genres possibles en ce bas et miséricordieux cosmos
    .


      ÊTRE UN TRAQUEUR.
      En soit, l’un des chiens d’attaques sombrement aliénés de la Dei Scola, tendre et sublime mère toute puissante.

      ÊTRE UN HUMAIN IMPERMEABLE.
      Ce qui signifie faire partie de ce magnifique gouvernement. Être à la botte de la Dei Scola à la manière des érudits du Filigan College. Ou d’en parcourir les veines. Un chirurgien ? Un scientifique ? Un général ? Pas de doutes, aucun esprit ne viendra se loger dans votre âme gangrénée.

      ÊTRE UN HUMAIN PERMÉABLE.
      Oxfordien sans grand pouvoir. Vagabond ou stupide résistant. Ceux qui ne font pas partie de la Dei Scola. En soit, demeurant perméables aux esprits vengeurs qui secouent la ville. La poussière les guidant dans les corps des pauvres et frileux vivants
      .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NARRATEUR
L'omniprésence et le néant.
Memory. Trip rabbit

avatar

MENSONGES : 56
DATE DE PANDAISON : 18/05/2008
MessageSujet: Re: LECON 3 : Description des groupes et du profil.   Sam 20 Fév - 15:38

    3. LES GENERATIONS - EXPLICATIONS.
    POUR LES TRAQUEURS

      GENERATION DE NIVEAU A :
      Premières expérimentations de la Dei Scola. Ces dit "spécimens" sont pour le moins étranges, si ce n'est pour les qualifier de parfaites abominations. A la base, conçus pour devenir de petits soldats dociles, sages et ultra efficaces. 5 ans, et voici que des monstres prenaient formes sous les yeux effarés des scientifiques chargés du projet. Il aura suffit de griller quelques neurones et de mettre en place une forte dose de Poussière dans leur crâne déjà bien trifouillé, pour obtenir un contrôle absolu sur les créatures. Dès lors que l'on prononce un unique mot - "Attaque". L'hérésie prend le dessus sur l'humain. Le sang stoppe sa folle course dans l'organisme vivant, les yeux se rougissent par le manque d'activité cérébrale, des crocs percent les gencives, les os se craquent par petites pulsations étonnantes. Le visage se contracte jusqu'à en devenir anormalement animal. Droit comme des piquets, bras ballants et frémissement des lèvres. Un grognement parfois, un spasme de temps à autre. Il suffit d'indiquer la proie à chasser, et le brave monstre ramènera vivante ou morte selon les ordres la bestiole frétillante. "Sommeil". Le processus inverse s'amorce. Il suffit de quelque seconde un peu douloureuse il est vrai, pour qu'enfin l'humain tapis sous les traits viscéralement effrayant du soldat revienne peu à peu à lui. Il ne se souvient de rien. Il ne sait même pas pourquoi il est ici. Renvoyé dans ses appartements, il faut que le brave enfant aille se coucher, car la nuit fut longue pour ce cher et tendre dégénéré.

      - Force ++
      - Agilité +
      - Rapidité -
      - Agressivité neutralisée grâce aux ordres.
      - Résistance morphologique ( blessures épidermiques) ++
      - Discrétion -

      GENERATION DE NIVEAU B :
      Alors que la première génération atteignait déjà ses limites. Les scientifiques eurent pour ordres d'améliorer les démons dei Scoliens afin de les rendre sensiblement plus évolués, ou disons le, plus indépendants. Une autonomie nécessaire afin de ne pas trop attirer l'attention derrière eux. Il aura suffit d'une seule et unique année pour venir à bout du nouveau projet diablement excitant. Similaire à l'ancienne génération en apparence. Ceux là sont cependant beaucoup plus dissipés et n'ont pas de bouton On/Off comme les grands frères. Alors pour les "éteindre" c'est bien simple, il a fallu employer les grands moyens. Une capsule de poison directement logée prêt du coeur. Si ce dernier arrête de battre pendant un trop long moment ( signe de la mutation), la capsule se désintègre car n'ayant plus de sang chaud léchant ses parois. Elle déverse de la verveine en dose concentrée. Seul et unique produit connu à ce jour, que leur organisme n'arrive à détruire. Ça brule la moindre parcelle de chaire avec laquelle on la met en contact. Etant nettement moins résistants que les ainés, et ayant une mémoire active omniprésente, on se sert de la deuxième génération comme de nettoyeurs. Ils sont envoyés derrière la première génération afin d'effacer toutes traces du passage d'un des monstres. Ils sont obsédés par le gout du sang, et ultra violent d'où la prise obligatoire de cachets (mélange de neuroleptique et verveine) pour chacun des membres de ce groupe sous leur apparence humaine.

      - Force +
      - Agilité ++
      - Rapidité ++
      - Agressivité supérieure à la moyenne omniprésente.
      - Résistance morphologique ( blessures épidermiques) +
      - Discrétion +

      GENERATION DE NIVEAU C :
      Dernieres progénitures de la Mère supérieure. Ce ne sont pas des hybrides. Ce ne sont pas des humains non plus. Entre deux, étrange et malsain. Leurs capacités physiques ne sont pas celles d'un simple mortel. Utilisés afin d'espionner la populace. Ils se fondent à merveille dans les foules, observent d'un regard d'enfant fiévreux les êtres alentours, puis reviennent aux pieds de leur génitrice avec les informations nécessaires à la capture d'un paria. D'un humain en partie possédé par un esprit. D'un semeur de trouble ou tout autre chose sensiblement agaçante. Rapides, ils disparaissent à peine nous pensions les avoir trouvé. Ces jeunes louveteaux sont un venin qui s'infiltre nerveusement dans la moindre parcelle de chaire mise sous leur museau lacéré. On constate chez trop nombreux spécimens de cette génération, un dédoublement de la personnalité. Des tendances suicidaires. Et un besoin maladif d'être guidé sans quoi ils ne savent plus quoi faire. Ils sont perdus et démunis. Ils ne sont pas vraiment agressifs, sauf si ils se sentent en dangers ou dépourvus de repères. Les moins dangereux pour autrui, mais les plus vicieux aussi.

      - Force -
      - Agilité ++
      - Rapidité ++
      - Agressivité dans la moyenne.
      - Résistance morphologique ( blessures épidermiques) -
      - Discrétion ++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NARRATEUR
L'omniprésence et le néant.
Memory. Trip rabbit

avatar

MENSONGES : 56
DATE DE PANDAISON : 18/05/2008
MessageSujet: Re: LECON 3 : Description des groupes et du profil.   Sam 20 Fév - 15:39

    POUR LES HUMAINS IMPERMEABLES.

      GENERATION DE NIVEAU A.
      Pas vraiment dangereux, ils agissent sous les ordres de la Dei Scola sagement et discrètement. Le cerveau bien actif, la propagande s'invite doucement dans l'esprit, mais l'ensemble reste encore raisonnable clair et propre. Pas de monstruosités par ici. Juste une logique implacable, et une obéissance à toutes épreuves. Et bien oui, la Dei Scola n'accepte pas les faibles. Ici sont donc les membres les moins éminents, les moins dangereux, les moins... Dégénérés. Si cela existe encore dans cette entreprise.

      GENERATION DE NIVEAU B.
      Un peu plus psychotiques, voir complètement à la masse. Ils sont sadiques, ils sont de vrais chiens hargneux et enragés, au service de leur Grande Mère. Capable du pire, ils n'en distinguent même pas le mal. Science et génie, voilà ce qui les guide. Rien ne pourrait les écarter de leur chemin.

      GENERATION DE NIVEAU C.
      Ceux là, ce sont les grands. Les dirigeants. Les éminences. Tantôt philosophe, érudit du Filigan College, ou directeur de section. Bref, voici les marionnettistes. ceux qui jouent à la manière d'une partie d'Échec avec nos fragiles petites vies.


    POUR LES HUMAINS PERMEABLES.

      GENERATION DE NIVEAU A.
      Citoyens ordinaires. Ayant certes, des prédispositions à accueillir un esprit. Mais qui ne sont pour le moment pas infectés. Circulant plus ou moins bien dans les ruelles malfamées d'Oxford.

      GENERATION DE NIVEAU B.
      Dommage. Un esprit les a infecté. Depuis peu, il est vrai. Mais la vie s'écoule doucement. A chaque nouveau souffle, la mémoire se trouble, la vision se brouille. Pourrissant toujours plus le lien unissant le daemon et son porteur. Se cacher est d'une importance vitale, car maintenant, les chiens d'attaques de la Dei Scola, vous traquent.

      GENERATION DE NIVEAU C.
      Ceux là, ils sont déjà morts. Arrivés au dernier stade de l'infection. Le daemon n'est plus qu'un étrange zombie. Le porteur qu'un légume ambulant. Crise de paranoïa, dédoublement de personnalité. L'existence de ces créatures touche à sa fin. Cernes sous les yeux, teint livide. Serait-ce un cadavre revenu à la vie ? Ahah. Presque. Cible toute désignée pour les traqueurs. La grande mère supérieure de veut pas de ça dans ses rues. Un scandale pourrait éclater, l'existence de la Poussière et d'esprit d'outre tombe dévoilés. Alors un seul mot d'ordre lorsque l'on en distingue un dans la pénombre angoissante. Abattez le. Et voilà que la course pour préserver ce qui vous reste de vie, ne fait que débuter. Courez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: LECON 3 : Description des groupes et du profil.   

Revenir en haut Aller en bas
 

LECON 3 : Description des groupes et du profil.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEELING :: ANYWAY, YOU'RE DEAD. :: 
it's my freaky story
-