AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Felize Winterstone | FINI |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Felize Winterstone | FINI |   Mar 7 Oct - 21:22

J'ai remarqué juste après mon inscription qu'il y avait déjà le personnage que j'ai prit en jeux. Donc je commence ma fiche mais si je n'ai pas le droit dites-le moi que je prenne un autre personnage.


[_.FEUILLE PERSONNAGE._]


    Nom :Winterstone
    Prénom :Felize
    Age : 18 ans
    Groupe : Les survivants

    Apparence physique :
    Si un mot devait être choisit pour représenter le physique de Felize, le vote serait sans aucun doute unanime sur le mot "sauvage". En effet, il n'est pas très commun... D'ailleurs, au final, on ne retrouve rien de connu dans son physique si particulier... Elle ressemble à une statue, immortalisée dans la pierre pour sa beauté... Pierre... Non, devrais-je dire cristal. Une magnifique statue de cristal vous fait face. Mais décrivons la demoiselle dans les règles de l'Art :

    D'un blond éclatant, ses cheveux, assez long et s’arrêtant au bas du dos, sont souvent lâchés donnant un aspect indescriptible. Ses yeux d'un bleu prononcé expriment de nombreuses douleurs peu communes mais un éclat doré fait surgir en elle une partie mystérieuse...même attrayante. Son visage fin relève des trais délicats mais bien prononcés. Ses lèvres légèrement pulpeuses, tracent une bouge délimité et anodine.

    Donc, difficile de faire plus attirant... Deux magnifique yeux approfondis par de longs et magnifiques cils noirs naturellement recourbés, rendant ce regard à la fois secret et vide de sens pour vous, accentuant tout cela, le rendant irrésistible...Mais quant au reste, autant admettre tout de suite qu'un visage ne fait pas tout, lorsque le corps peut se révéler tout le contraire. Grande, bien plus grande que son âge le laisserait entendre, Felize se révèle tout aussi mince sans pour autant perdre de ces formes qui caractérisent si bien les corps de femmes. Son visage peut être froid et impassible, ses formes ne le sont pas forcément... Elle ne doit pas peser bien lourd, et est d'une agilité et d'une souplesse assez surprenante, ainsi que des réflexes impressionnants.

    Ensuite, décrivons son corps pièce par pièce... Cette statue a plus d'un tour dans son sac, je le crains... A commencer par des pieds souvent placés dans de petites chaussures discrètes, nous pouvons remonter le long d'une cheville gracile et d'un mollet délicat, ce qui ne peut que déjà titiller timidement vos papilles par la soie de sa peau, pour continuer le long d'une cuisse fuselée et de hanches qui ne manquent pas de largeur sans en devenir grosses, suivant naturellement la courbe de ses fesses rebondies et fermes, avant d'arriver à une chute de rein qui a tout du vertige des chutes du Niagara et à la cambrure d'un dos parfaitement droit. Et bien que cela seul pourrait déjà vous procurer bien des rêves, sachez que sa beauté ne s'arrête pas que là... En effet, vous pouvez également considérer son ventre plat et sa taille de guêpe. A la suite viennent des clavicules pas trop apparentes accompagnées d'épaules petites à la carrure frêle, des bras délicats et semblant fragiles aux mains longues et fines, sans oublier un cou de cygne souvent caché par une longue écharpe d’une tinte orangée, et vous aurez enfin parcourut ce corps de rêve pour revenir à ce visage qu'on ne peut si vite oublié, et qui rends une dimension inquiétante à sa personne, pourtant si bien faite.... Mais méfiez-vous des apparences, et ne croyez pas que la jeune femme en soit arrivée là dans une splendeur naturelle... Bien sûr que non, elle se contenterait de vous le prouver d'un coup bien placé... Loin de là, donc évidement, car ses muscles n'ont rien de mous, et son corps à été sculpté comme une statue -comparaison déjà utilisée pour autre chose- à force d'entraînements physique, que cela soit des multiples sports de combats, aux sports divers, en partant de la gymnastique vers la natation, on enchaîne sur le Kendo, pour glisser vers la danse, pour finir sur l'athlétisme et j'en passe beaucoup trop... Elle ne cesse de s'entretenir, ayant pour soucis la préservation de ses réflexes et de sa souplesse. Toujours plus vite, toujours plus loin... Toujours plus forte.

    Description morale :
    Décrire Felize psychologiquement n'est pas évident du tout... Imprévue, dis-je sans vouloir vexer celle qui lui tient lieu de seule connaissance du pays. Oui, imprévue. Tantôt patiente, calme et posée, tantôt ardente, impatiente et vivace, tantôt sadique, il lui arrive aussi d'être triste et solitaire, ou même violente et amoureuse.

    Princesse au cœur de diamant, aux pensées de cristal, elle ne connaît pas la pitié, ni la faiblesse, qui pour elle sont autant de défauts qu'ils doivent mourir. Par sa main, on voit la décadence du monde, des êtres qu'ils sont tous, et par ses paroles et ses actes, on voit ce qu'a créer l'enfer et l'immondité des hommes... En effet, elle hais tous ce qui as rendu un monde aussi moche. Elle hais aussi ceux qui l'ont créé, cause de la laideur des peuples. Elle hais la faiblesse, ainsi que ceux qui se croient tous puissants, mais qui ne le sont pas. Elle sait éprouver de la méchanceté et du respect envers qui mérite chacun de ces sentiments, elle sait reconnaître les valeurs des uns, les déshonneurs des autres. Pour elle, tout à un sens, et chaque paroles prononcées sont utiles. Aussi ne parle t'elle pas pour rien, et n'écoute t'elle pas ceux qui lui sont stupide, ceux qui se laissent aller, ceux qui lui déplaisent, et enfin, ceux qui parlent pour ne rien dire... Oui, elle est chiante avec ses principes, mais cela fait partie d'elle même, avec son regard et son rire, si rare, puisqu'elle ne l'accorde que rarement, à ceux qui l'on mérité. Comment vous faire penser que ce n'est une chieuse finie ? Parlons de son sens de l'observation... Ses réflexes sont surdéveloppés, ses capacités impressionnantes, mine de rien. Elle sait être silencieuse, être invisible, inodore, insonore, faire partie du décors, en observant tout aux alentours, notant chaque détails, chaque gestes, chaque paroles... Rien ne lui échappe. Sa mémoire sélectionne le plus important, rejetant ce qui ne sert à rien, fessant d'elle même une jeune fille qui en sait plus sur vous que vous ne pouvez le penser. Avec elle, partez du principe qu'elle sait tout... Que dire d'autre... Sa liberté peux être ? Personne ne peux lui marcher dessus. Vous avez été prévenus, ne venez pas vous plaindre... Personne, PERSONNE ne lui dicte quelques conduites, ses pensées, ses visions des choses... Elle ne dépend de personne, mais fait en sorte que nombre de gens qu'elle n'aime pas dépendent d'elle. D'ailleurs, rare sont ceux qu'elle écoute vraiment, et suit leurs conseils ou avis. Que rajouter de plus... Ah, si, un dernier point... Ou avant dernier, je ne sais pas : Felize est arrogante, elle est fière d'elle, ne se sous estime pas, mais a plutôt tendance à se juger au juste milieu, c'est à dire sans se sous-estimer, ni se surestimer... Sauf qu'il lui arrive d'oublier de le faire envers ses ennemis, et de les sous-estimer... Mais pas de perdre. Perdre ? Une notion qui lui est inconnue. Pour elle, elle perd peux être une bataille, mais elle se débrouille toujours pour gagner la guerre. Je n'irais pas jusqu'à vanter ses qualités de guerrières, mais bon...La demoiselle sait tout de même être un petit ange quand elle le veut, mais comme ceci n'arrive pas souvent ne nous attardons pas dessus et passons à autre chose...

    La chose à retenir dans tout ce fouillis c'est que la jeune fille n'a pas toujours été comme ça. Petite c'était un ange. Une petite fille que tout le monde rêverais d'avoir. Gentille, attentionnée, rigolote et plaine de joie de vivre. Mais dès lors ou sa mère mourus, son père se tourna vers cette petite fille si pure et en fit un monstre. Il faut avouez qu'a force de se faire battre, à force de recevoir les bouteilles d'alcool vides en plein visage la jeune fille est devenue agressive.




    Histoire du perso :
    Tout cela commença par une journée simple. En fait, les journées n'existaient pas plus que les soirées. Car un jour, l'Enfant ouvrit les yeux... Et créa le monde... A sa façon. Le premier jour, elle vit la Terre, et le Ciel. Terre, mère de toutes créatures, bafouée par une race précise, qui se croyait supérieure. Ciel, lieu de toutes espérance. Lieux de paix, dans lequel volait quelques créatures pures... Et tuées par ces impures. Le second jour, elle vit la séparation entre la lumière et la nuit. Le Soleil, la Lune. Noir, Blanc. Le choix fut vite fait, et elle apprit à dormir le jour, pour veiller la nuit... Le troisième jour, Elle vit la mer, la pluie, les larmes et les torrents... Cela lui suffit à se forger une pensée du monde... Si indéfinissable, et pourtant si prévisible... Le quatrième jour, Elle cessa de voir, car voulait arrêter de vivre ainsi... Le cinquième jour, elle fut Felize. Le sixième jour, elle connu l'indécision, et le septième, la séparation. Abandonnée sur la terre, sous la pluie, près d'un oiseau mort, signe de malheur, ces cinq jours furent un souvenir douloureux... Comme le restant de sa vie par ailleurs.

    Il y a des peurs que l’on ne peut effacer,
    Il y a des larmes qu’on ne peut oublier,
    Il y a des moments désormais achevés,
    Qui sont à jamais délaissés.

    Coule une larme,
    Glisse une lame,
    Rouge le sang,
    Comme le vent…




    Un homme passant par là ramasse l'enfant, et lui fait ouvrir les yeux. Il choisit de l'adopter. Cette enfant, il ne l'éleva pas, il la dressa. Toujours plus forte, toujours plus rapide, toujours plus gracieuse et invincible. Toujours changeante, jamais la même. Plus elle grandit, plus il nota ses capacités à être un animal, docile seulement envers lui... Il apprécia cela. Plus elle grandit, plus ses exercices furent intenses... Pour elle. Plus elle grandit, plus elle était convoitée... Par les autres, mais par lui aussi. Elle ne fût pas envoyer à l‘école. Mais assoiffée par la culture elle trouva un moyen de s'en sortir et appris, en cachette, à lire, écrire et compter.

    Plus elle grandit, plus il l'admirait, la choyait, devenait possessif. Elle était protégée des regards, puisqu'il se refusait l'idée de la laisser sortir pour que trop d'yeux se posent sur elle... Il se refusait à laisser aux autres admirer sa création. Alors il l'enferma. Elle résista, évidement. Alors il abusa d'elle. Quel jour étais-ce ? Elle ne les comptait plus depuis longtemps. Ce jour là, elle connu pour la première fois les larmes, et pour la dernière fois. Elle connu aussi le diamant, et le cristal, les plus solides et les plus purs des pierres. Elle connu nombre de sentiments qu'évoquer ici serait inutile. Et c'est alors qu'elle devint ce qu'elle est. Entre entraînement impossibles, et moments libres, qui n'en était pas, puisqu'elle sentait son corps caresser ses chaînes, sa peau se hérisser, sa haine affluer, la jeune fille grandit, et apprit la vie.

    Ouais mais en fait tout ça ce n'est pas vraiment la réalité... Ici c'est juste comme les histoires que l'on trouve dans les livres. La vrai vie à commencé parfaitement bien. En fait c'était la vie que tout enfant rêverais d'avoir. une mère adorable qui vous adore. La seule épine était peut-être la fait que le père était un alcoolique. Mais ça la petite fille ne le savait pas. En réalité c'était sa mère qui en savait le plus. Et dès lors où celle-ci mourut ce que la petite fille ne savait pas fit rapidement surface, très rapidement, trop rapidement. Elle fut battue, attaché afin qu'elle ne parte pas. En fait, c'est comme si elle avait été abandonnée par sa famille et recueillit pas un de ces sadiques. Au font cet homme était peut-être le plus amical et sympathique de tous. Mais la jeune fille s'en fichait, elle ne connaissait que sa face d'alcoolique. Au bout d'un moment elle réussit à s'échapper un moment et fit la connaissance de deux hommes. Elle réussit à ce faire apprécier par ces hommes et resta avec eux. Désormais elle sait se défendre et peut faire ce qui lui plait à tous moments. Désormais la seule chose dont elle a peur, c'est le virus. Pour le moment elle a été chanceuse et y a échapper. Enfin, c'est ce qu'elle pense.


    Autre (s) : Secrement amoureuse de Chrys, en dépit de leurs 8 ans d’écart.
    Famille : Son père est peut-être encore en vie. Mais Felize ne le sait pas. En réalité elle s'en fiche. Aujourd'hui ses seuls contacts sont Chrys et Andrew.
    Avatar : Avril Lavigne
    Loisir(s) / métier :


    [_.ME._]

    Surnom : Willow
    Age : 14 balais dans le placard
    Pays : France mes amis, la France

    Comment avez vous connu le forum ? Et bien je suis sur le forum H.E.R.O.E.S. Et je suis tombée dessus. Et je dois avouer que j'aime beaucoup beaucoup le contexte.


Dernière édition par Winterstone Felize le Dim 12 Oct - 18:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR
Gretel Pinderschloss

avatar

MENSONGES : 203
DATE DE PANDAISON : 08/06/2008

CHECK RABBIT
GENRE: Humain imperméable
GENERATION: NIVEAU B - nuisible
DANGEROSITE EVALUEE A:
95/100  (95/100)
MessageSujet: Re: Felize Winterstone | FINI |   Mer 8 Oct - 18:38

Bienvenue^^

Je tiens juste à signaler qu'une Felize s'est déjà inscrite, toutefois, la première fiche validée aura le rôle, j'imagine sans peine que ce sera toi^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Felize Winterstone | FINI |   Mar 14 Oct - 19:43

Et bien merci.
Et voilà je pense avoir finit. Si il y a quoi que ce soit à modifier dites-le moi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR
Gretel Pinderschloss

avatar

MENSONGES : 203
DATE DE PANDAISON : 08/06/2008

CHECK RABBIT
GENRE: Humain imperméable
GENERATION: NIVEAU B - nuisible
DANGEROSITE EVALUEE A:
95/100  (95/100)
MessageSujet: Re: Felize Winterstone | FINI |   Jeu 16 Oct - 18:34

MANGIFIQUE PRESENTATION !
J'aime vraiment beaucoup le style d'écriture, surtout la première partie de l'histoire, c'est vraiment... captivant, avec le coup des 7 jours -') qui suit avec un poème aussi simple que superbe.

VALIDEE donc, miss, le rôle t'es attribué sans négociations, et au plaisir de faire du roleplay avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Felize Winterstone | FINI |   Ven 17 Oct - 15:57

Bienvenue et bon rp!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Felize Winterstone | FINI |   Ven 17 Oct - 23:20

Merci beaucoup !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Felize Winterstone | FINI |   

Revenir en haut Aller en bas
 

Felize Winterstone | FINI |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FEELING :: SAY A JOKE. :: 
d e a t h . p l a c e
-